Porte 5

Vers un engagement de baptisé

Vincent de Paul est profondément marqué par le Baptême. Pour lui le baptême est un appel de Dieu à s’engager de façon pleine et entière, une vocation. Le chrétien doit etre avant tout actif, prêt à agir pour répondre à l’appel de Dieu.
« Tournez la médaille et vous verrez par les lumières de la foi que le Fils de Dieu, qui a voulu être pauvre, nous est représenté par ces pauvres ». (XI, 32)

Parti de son exemple de vie, il propose aux prêtres missionnaires et aux Filles de la Charité des vertus fondamentales. Proposées pour les pratiquer dans la vie quotidienne, elles permettent d’entrer mieux 
dans le sillage du Christ Missionnaire, au plus près des Evangiles et suivant toujours en encore son exemple.
« Enfermons nous dans ces 5 vertus, comme les limaçons dans leur coquille…avec cela nous irons partout, nous viendrons à bout de tout ; sans cela, nous ne serons que des missionnaires de peinture (XII 322).
Voilà les trois maximes évangéliques les plus conformes à notre état : La 1e c’est la simplicité qui regarde Dieu, la 2e humilité qui regarde notre soumission, la 3e c’est la douceur pour supporter notre prochain dans ses défauts. (XII 87) « Servant les pauvres, on sert Jésus-Christ. Ô mes filles que cela soit vrai ! Vous servez Jésus-Christ en la personne des pauvres. Une sœur ira dix fois le jour voir les malades, et dix fois par jour elle y trouvera Dieu ». (IX 252)

Et nous aujourd’hui
La valeur de l’homme se mesure à des apparences : réussite matérielle, sociale… Le regard que je porte sur les autres n’est-il pas déformé par ce modèle que véhiculent nos sociétés ? Il y a ceux que j’admire ou envie ; il y a ceux dont je n’ai que pitié, que je méprise peut-être Pourquoi ?  Tout homme est-il vraiment pour moi un frère aussi différent soit-il par sa culture, ses idées, sa manière de vivre, sa religion…..,

Que puis-je faire parce que je suis chrétien ?
La prière est au cœur de la vie de saint Vincent de Paul et Louise de Marillac. Pour elle, elle a transformé sa vie : de veuve plongée dans le doute spirituelle le vide de sa vie, elle est devenue une femme collaboratrice infatigable et efficace de M. Vincent. Pour lui la prière est le nerf de son action. Il y puise sa force, son énergie, sa nourriture spirituelle…

Une chose importante, à laquelle vous devez vous appliquer sérieusement, est d’avoir grande communication avec Notre Seigneur dans l’oraison. C’est le réservoir où vous trouverez les instructions qui vous seront nécessaires pour vous acquitter de l’emploi que vous allez avoir » (XI 344).

Page 7 sur 7Suivant